Formation en alternance > Misez sur l'avenir

Formation en alternance

Misez sur l'avenir

RECRUTER EN TOUTE SÉRÉNITÉ

RECRUTER EN TOUTE SÉRÉNITÉ

Grâce à l’apprentissage, la formation que reçoit l’apprenti est à la fois théorique, à la Faculté des Métiers de l’Essonne (CFA – Centre de Formation d’Apprentis), et pratique, au sein de votre entreprise.

3 étapes à suivre pour un recrutement efficace :

  • 1 - Identifier l’apprenti
    Agés de 15 à 25 ans, les apprentis de la Faculté des Métiers peuvent être embauchés à partir du CAP et jusqu’au BAC + 3, dans différents métiers de l’Artisanat, de l’Industrie et du Tertiaire.
  • 2 - Contacter le CFA
    Nos Chargés de Relations avec les Entreprises sont là pour vous aider lors de votre recrutement, mais aussi pour la mise en place du contrat afin de faciliter les démarches administratives pour votre entreprise.
  • 3 - Etablir le contrat
    Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à durée déterminée qui peut varier de 6 mois à 3 ans (4 pour les personnes handicapées). Ce contrat prévoit une période d’essai de 2 mois et soumet les apprentis aux mêmes droits et devoirs que les autres salariés de l’entreprise.
    Il vous faudra désigner un maître d’apprentissage, tuteur de l’apprenti durant sa formation professionnelle qui devra justifier d’une expérience minimum de 3 ans dans le domaine choisi par l’apprenti.
    La date d’embauche de l’apprenti ne pourra être antérieure de plus de 3 mois, ni postérieure de plus de 2 mois au début du cycle de formation au CFA.
    Le contrat sera soumis à la Chambre de Commerce ou à la Chambre des Métiers pour enregistrement et validation.
    Si vous recherchez un contrat d'apprentissage, consultez la Bourse aux contrats d'apprentissage en cliquant ici.

AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX

Principaux avantages destinés aux entreprises qui accueillent des apprentis

Un crédit d’impôt
  • 1 600 € par apprenti présent au moins 1 mois par an dans l’entreprise
  • 2 200 € lorsque le jeune fait l’objet d’un accompagnement renforcé (CIVIS) ou si la qualité de travailleur handicapé lui est reconnue
Une indemnité compensatrice forfaitaire
  • 1 000 € au moins par année de formation, versés par le Conseil Régional
Des exonérations de cotisations sociale
  • Pour les entreprises de moins de 11 salariés :Exonération totale des cotisations sociales patronales et salariales.
    Restent dues : cotisations supplémentaires d’accident de travail.
  • Pour les entreprises de 11 salariés ou plus :Exonération des cotisations patronales de Sécurité Sociale et prise en charge par l’Etat de l’ensemble des cotisations sociales salariales.
    Restent dues : cotisations patronales d’assurance chômage et de retraite complémentaire, cotisations au fonds national de garantie des salaires et au fonds national d’aide au logement, contribution solidarité autonomie, versement de transport et cotisations supplémentaires d’accident de travail.
Une exonération de la taxe d’apprentissage
Une exonération de la taxe d’apprentissage
  • Sont concernées les entreprises qui emploient au moins 1 apprenti dans l’année et dont la masse salariale est inférieure à 6 fois le SMIC annuel.

La rémunération de l’apprenti correspond à un pourcentage du SMIC, ou du minimum conventionnel si celui-ci est plus favorable. Elle varie en fonction de l’âge et de l’avancement de l’apprenti dans le cycle de formation.

Age 16-17 ans* 18-20 ans* 21-25 ans*
1ère année 25 % du SMIC 41 % du SMIC 53 % du SMIC
2ème année 37 % du SMIC 49 % du SMIC 61 % du SMIC
3ème année 53 % du SMIC 65 % du SMIC 78 % du SMIC

Plus de ressources pour votre entreprise

ressources pour votre entreprise « C’est pour moi l’occasion d’avoir une expérience professionnelle tout en continuant mes études. »

Le développement de l’apprentissage, qui constitue l’un des axes du plan de cohésion sociale, poursuit sa progression : 26 régions ont signé des contrats d’objectifs et de moyens avec l’Etat pour développer cette voie de formation dans leurs territoires ; des accords nationaux avec plus de 20 branches professionnelles ont été conclus ; 402 000 apprentis ont déjà opté pour cette solution.

« La réussite de l’entreprise est indiscutablement liée à sa capacité à mobiliser et développer de nouvelles compétences professionnelles, dans un contexte économique en mutation perpétuelle.

La Faculté des Métiers de l’Essonne propose un enseignement efficace, adapté à cet objectif de réussite.
Ce sont chaque année plus de 2 000 entreprises qui nous demandent de renforcer leurs équipes par des apprentis.
L’engagement de la Faculté des Métiers de l’Essonne : être à vos côtés plus que jamais. »

Contrat de professionnalisation, l’autre voie de l’alternance

Contrat de professionnalisation

Voulu par les partenaires sociaux afin de répondre précisément aux besoins des entreprises, le contrat de professionnalisation vise à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans révolus et des demandeurs d’emploi de 26 ans et plus. Il permet de compléter une formation initiale ou une expérience professionnelle avec une qualification sanctionnée par un diplôme ou par un titre à finalité professionnelle inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles ou reconnu par une branche.


Age - de 21 ans* 21-25 ans* 26 et plus*
Titulaire d’un Bac pro
ou diplôme professionnel
de même niveau
65 % du SMIC 80 % du SMIC 100% ou 85% du minimum
conventionnel si + favorable
Autre 55 % du SMIC 70 % du SMIC 100% ou 85% du minimum
conventionnel si + favorable

*Rémunération calculée en % du SMIC variable selon les secteurs d’activités de l’entreprise d’accueil.

Contactez nos Chargés Relations Entreprises

Notre premier ministre promeut l'apprentissage et la FMDE !
Notre premier ministre promeut l'apprentissage et la FDME !
Plus de détails

Besoin de certifier votre niveau en anglais, allemand, espagnol ou français ?
Plus de détails

Consultez le catalogue formation continue
Plus de détails

Testez votre niveau d'anglais

Temoignages

De la suite dans les... idées" : témoignage d'Emilie"

Plus de détails